23/05/2006

Conscience

 
 

Une conscience, tout le monde en a une. Du moins, c’est ce que j’ai toujours entendu. Bonne ou mauvaise, mais une conscience tout de même….

Mais pourquoi une seule ? Dites-moi ? Et puis laquelle ? La bonne ou la mauvaise ?

Nooon, on ne peut être bon ou mauvais mais bien les deux tout à la fois, tantôt l’un, tantôt l’autre. Et puis, ça dépend pour qui, pour quoi….

Une conscience, c’est immatériel. Là, on est tous d’accord.

Moi, personnellement, je n’en ai encore jamais vue et encore moins touchée.

Ce serait drôle de tout de même si l’on pouvait les toucher.

Et Pan….. !!!! Une p’tite claque pour une mauvaise idée (tiens ! ça me fait penser à une pub).

Et un Groooos Smaaack dans la positive, bien évidemment !

Et pourquoi ne dirait-on pas mes consciences ???

C’est vrai à la fin, l’homme a toujours été catégorique !

On est de gauche ou de droite.

C’est blanc ou noir.

C’est à prendre ou à laisser.

C’est à garder ou à jeter.

C’est à rire ou à pleurer.

C’est beau ou laid….

Ooooh là, stop, je dis stop.

Moi je suis du centre, café au lait, j’aime pas choisir car j’ai peur de regretter, j’aime pas jeter, alors je garde la moitié et il m’arrive de pleurer de joie ou de rire de rage. Et paf !!!!

 

06:55 Écrit par Yvonne Kastou dans Essence, Esprit et Philosophie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Café au lait, avec un demi-sucre. Bonne idée la soirée pyjama

Écrit par : biglodion | 23/05/2006

Les commentaires sont fermés.