26/07/2006

Ségrégation

Offusquée, qualificatif faible par rapport à la réalité.

Pas plus tard qu’aujourd’hui, je suis allée faire quelques courses dans un supermarché.

Je n’ai pas remarqué leur présence lorsqu’ils m’ont croisés, mais lorsque j’ai entendu l’un d’eux dire « En plus, il y a de sales bougnoules ! », ce fut comme un coup de maillet sur la tête.  Je me suis retournée pour voir de quoi avait l’air la personne éructant ces mots. Deux jeunes adolescents, 16 ou 17 ans, tout au plus. Je cherche autour de moi à qui pouvait bien s’adresser cette haine, et je vois effectivement un couple à la peau noire que ces pèquenots venaient de croiser.

Déjà, si vous regardez au dictionnaire, le terme « bougnoule » n’existe pas !!!

Par contre "blanc-bec" y est présent et sa signification est bien représentative de ce que j'ai croisé. "jeune homme sans expérience et prétentieux"

"Bougnoule" est donc un terme, uniquement transmis de bouche à oreille.

C’est la deuxième expérience du style que je vis en moins d’un mois.

L’autre étant une dame à la peau noire qui invite les élèves de la classe de sa fille pour l’anniversaire de cette dernière. Seuls deux enfants ont répondu à l’invitation.

 

Et vous riez lorsque je parle de génocide de la connerie humaine ?

La méchanceté gratuite doit se soigner à la racine. Le racisme n’est pas un comportement inné, on ne naît pas raciste.

Préjugé, stéréotype, discrimination… je dis NON

20:13 Écrit par Yvonne Kastou dans Essence, Esprit et Philosophie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

fléau de tous les temps.... la connerie humaine n'a pas de limite....mais dans les deux exemples le deuxième est le plus grave...le premier, sans l'excuser, est l'oeuvre de "blancs (tiens déjà une couleur) becs" qui font peut être les beaux sur des idées ramassées auprès de tarés de leur espèce , pour le deuxième c'est plus grave car ce sont des parents qui mettent un frein au désir potentiel de leurs enfants de se mélanger avec des enfants qui, à leurs yeux sont leurs égaux malgré la couleur de peau....car c'est à partir de cette éducation des enfants, comme pour l'écologie, que l'on peut ancrer des idées universelles de tolérance et d'amitié entre les races.....et ça ne m'étonne pas que sous ta plume on trouve le texte que tu as déposé ici en espérant, mais je sais que c'est un voeu pieux, que que des "tas" de bloggeurs s'y arrêteront......mais là on est dans des combats de Don Quichotte tout comme pour les violences faites aux femmes ou aux enfants...........amitiés d'un blanc métissé de sarrazin, d'italien,de berbère et de gênois.

Écrit par : robert le berbère | 26/07/2006

ouais :-/ ici à Bruxelles je vois tout le temps des trucs comme ça.. Autemps des belge que des étrangé.
Genre la montée du Vlams belang ( rasisme tout à fait gratuit ) et il y en a de plus en plus.. Et de l'autre, les marocains qui sont dans les galerie agora qui crache sur les gothiques. Il n'y a pas de tollérance ni du coté belge ni du coté étrangé.
Mais c'est pour tout et pas seulement la couleur de peau...
Enfin, c'est malheureux de voir ça, mais moi aussi je pense que c'est à cause de l'éducation que donne les parents !!!

Écrit par : Little Cloé | 27/07/2006

Racisme Tu le cernes avec passion
Tu le décris avec précision

Ensemble crions le haut et fort "le racisme n'est pas inné"

Écrit par : Francis Vleminckx | 12/09/2006

Les commentaires sont fermés.