31/08/2006

La Licorne

 

Monokéros, Re'em ou unicornus, peu importe son nom

Ses sabots resteront durs devant l’insurmontable

Sa crainte restera sa force

Elle restera à jamais attirée par les âmes vierges

Ses symboles ne cesseront de signifier

Ses perceptions resteront vérité

Seul l'hermaphrodisme restera doute

Fidèle amie du Lotus

Même Odin ne l’a soumise

Elle restera Sylvestre jusqu’à la mort

Parfois Alicorne

Elle deviendra Pirocorne pour qui voudra trop creuser

Méfiez-vous de sa blancheur qui se fait noire ébène de vos mauvaises intentions

N’oubliez jamais qu’on la nomme aussi Rouanicorne

Sans doute l’avez-vous un jour approché dans ses moments féeriques

Seuls quelques clairvoyants l’ont alors découverte Cryocorne

Un jour elle sera Chromacorne

Mais elle peut aussi vivre en hippocampe

Unisus pour ceux qui savent lever les yeux

Elle attend le jour où elle pourra se montrer zébracorne

 

22:27 Écrit par Yvonne Kastou dans Essence, Esprit et Philosophie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Pas sûr d'avoir compris Je n'ai rien compris à ton texte ma puce, mais je suis certain qu'il cache quelque chose derrière. J'ai un peu cherché sur la licorne (qu'est-ce que je ne ferais pas pour toi, hein !!!) et j'ai découvert qu'elle ne prend qu'un compagnon dans sa vie et lui reste fidèle jusqu'à la mort.
ça tombe bien, moi j'aime les lits, je t'attends ma corne.
(vais encore me faire engueuler !!!!)

Écrit par : Ton chevalier aimaint | 03/09/2006

Licorne Confiez ce texte à Francis Huster, ou plus humblement proclamez le à haute voix, la encore la magie s'opérera, le Seigneur des Anneaux n'est plus très loin...

Écrit par : Francis Vleminckx | 11/09/2006

Les commentaires sont fermés.