03/09/2006

Regarde !

 

Regarde bien tout ce qui t’entoure…

De l’eau en colère,

De la terre qui s’en amuse,

Des montagnes prépondérantes,

Des arbres,

De la lumière qui s’amuse à chaque minute de la journée à changer d’intensité et de couleur,

Des oiseaux qui maraudent au-dessus de nos têtes,

Des poissons qui essaient de ne pas être une proie.

 

Il y a toute cette harmonie de bruits…

Celui des vagues…

Celui du vent…

Celui du sable…

Et puis au milieu de ce concert fabuleux de vie et de matières

 

Il y a toi…

Il y a moi…

Et tous les êtres humains qui nous entourent.

Combien d’entre eux voient ce que je viens de décrire ?

Combien réalise chaque matin le privilège de se réveiller et de voir, de sentir, de toucher, d’entendre, de ressentir ?

Combien d’entre nous sont-ils capables d’oublier un instant leur tracas pour s’émerveiller de ce spectacle inouï ?

 

Et je suis là dans la salle d’attente, à écouter ces gens déblatérer leurs petits problèmes si…si matériels.

Il faut croire que la plus grande inconscience de l’homme, c’est celle de sa propre existence.

Alors, si je ne prends pas de risques, toute cette beauté, toute cette énergie, toute cette matière en vie, en fusion deviendrait définitivement inaccessibles.

Le mieux serait que je me transforme en tablette de chocolat, là maintenant, le temps passerait plus vite et je m’inquièterais moins dans mon papier aluminium

14:26 Écrit par Yvonne Kastou dans Essence, Esprit et Philosophie | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

La nature est superbe.. Les seuls qui y font parfois tâche, sont les êtres humains, avec leur façon sans nulle pareille de tout casser, tout polluer, tout tuer... Même leurs semblables...
Et ce que tu dis est bien vrai, nous sommes si peu dans l'univers, et pourtant de nos minces soucis nous faisons des mondes...
Bon aprèm
Salutations amicales

Écrit par : marc | 03/09/2006

A Marc J'ai voulu aller visiter ton blog mais le lien est mort. Dans l'espoir que tu liras mon message

Écrit par : Yvonne Kastou | 03/09/2006

Dis ???? Je peux être le papier d'alumium ???

Écrit par : Ton chevalier aimant | 03/09/2006

émerveillement devant le simple et le maturel pour voir ce que tu vois il faut connaître et reconaître la valeur de tout ce qui nous entoure que ce soit les êtres ou les choses ; il faut quelquepart avoir subi des épreuves ou des vicissitudes de la vie, qui font que petit à petit on fait la part des choses et on retient l'essentiel et l'important d'une vie, laissant de côté bassesses et futilités.....et toute ces beautés physiques et matérielles qui nous entourent sont alors sublimées et magnifiées ; seuls ceux qui font cette démarche apprécient cela à sa juste valeur.


(p.s.: j'ai pu venir t'écrire ce com avec ton conseil sur fyrewall)

Écrit par : robert le berbère | 04/09/2006

Regarde Réveillons-nous !
Tant de belles choses nous entourent et restent invisibles pour beaucoup.
Lisez-la, dévorez-la, et comme moi vous entendrez Yvonne chuchoter à votre oreille...

Écrit par : Francis Vleminckx | 11/09/2006

Les commentaires sont fermés.