11/10/2006

Hypnose

J’arrive pas à me concentrer sur autre chose que toi. Et encore une fois, ça me brûle le sang. Ça bouillonne dans les bras et au bout des doigts. Ça te retourne l’estomac et ça pointe dans le cœur.

Et je sais que c’est toi. Je m’attarde à le lire parce que ces palpitations qui m’empêchent de respirer et que lire ne fera qu’amplifier.

Je pense que ça ne devrait pas être permis de dire tout ça. Tu vas me rendre folle, et faudrait peut être se calmer. Tu as beau me dire que c’est juste par plaisir, je ne te crois pas. Je te connais puisque c’est moi. Et ces mâchoires qui me font mal parce que je sers les dents…..  Et les mots qui se coulent de ma main sans même devoir réfléchir. Tout vient spontanément. Tu en deviendrais ma respiration que ça ne m’étonnerait pas. J’ai le cœur qui va lâcher…. Et en même temps, j’peux pas m’empêcher de te répondre ces mots qui me viennent de toi. Ces mots d’amour que je ne veux pas dire pour ton bien…..pour t’empêcher de rêver. Mais le feu gagne sur l’eau et j’envoie.

Tu m’as hypnotisée. Je me suis laissée emportée. J’arrive à me calmer un peu de toi que déjà tu m’envoies ces petits mots comme si rien ne voulait que je me repose un peu.

T’es la batterie qui vient alimenter mon cœur

 

Envie que ta joue vienne se pencher sur ma main…. Envie de caresser ton visage…Ce soir, envie de me perdre dans tes bras… oublier le temps, oublier les choses, oublier les autres…. Rien que toi et moi.

… Il me prend soudainement une envie de partir, importe où je suis, importe l’heure…. Sauter dans ma voiture et hop… te rejoindre…..

 

18:01 Écrit par Yvonne Kastou dans Amour et Sentiments | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

je vais compter jusqu'à 5 et à 5 ton corps basculera vers moi... 1, tu es irréstiblement attirée, aimantée, poussée vers moi... cette force est irrésistible ! 2, Irrésistible, tu bascules encore plus, tu résistes un peu (juste un peu), tu ne tombes pas encore tout de suite, retiens-toi... 3, tu apprends très vite, c'est bien, ton corps va tomber d'un seul coup, d'un seul, 4, il bascule complètement attiré, attiré vers moi, attiré de plus en plus, regarde-moi, REGARDE-MOI : 5, TU BASCULES, TU TOMBES, OUIIIIII

Écrit par : Ton chevalier aimant | 12/10/2006

un véritable abandon vers le bonheur je lis, je relis, je m'imprègne, et quand on te connaît, on a envie d'être celui à qui s'est adressé, envie de partager tes envies et tout oublier avec toi, les mains enlacées(que tu décrivais si bien dans un autre com) s'abimant dans une béatitude éternelle.

Écrit par : Robert Redford | 12/10/2006

Les commentaires sont fermés.