09/07/2007

Croire ou rêver

 On ne regagne jamais qui l’on a commencé à perdre,

Mais on peut rencontrer l’autre qui se cache derrière.

Elle l’avait rencontré à la croisée des chemins.

Elle avait consenti un bout de route,

Sans penser que cette dernière avait une fin.

Ils ont fait l’un et l’autre le tour du propriétaire,

Tout en préservant l’intimité de chacun.

De là où ils sont allés, ils ne sauraient tout à fait refluer.

Elle ne savait pas parler la langue de l’amour,

Mais elle voulait être un OUI ouvert,

Un OUI du fond de l’âme.

Combien se sont pendu au cou de leur partenaire

En exprimant la puissance de leur sentiment.

Et à peine déclaré qu’ils se sentent déjà moins aimant.

Elle, elle s’était pendue aussi à son cour,

Mais c’était pour tenir sa promesse mot pour mot.

Mot pour mot, elle avait exprimé ce qu’elle ressentait tout simplement.

Non, n’était pas folle, dévoreuse ou castratrice.

Simplement gauche des mots qui se prononcent.

Et lui, il dansait en virtuose

La valse du pas en avant, des deux pas en arrière.

Étrange sensation, elle avait l’impression de l’avoir connu en raccourcis

Au cours d’une seule soirée.

Toutes les formes de l’amour avaient défilé

Sans passer par la plus courante, la plus merveilleuse.

Elle avait pris le temps de le regarder,

D’aimer sa voix,

Ses yeux,

Ses lèvres,

Son cou,

Ses cheveux,

Ses mains,

Sa façon de jouer avec une mèche.

Mais le plus intense qu’elle avait éprouvé,

C’est lorsqu’il s’était confié,

Les yeux égarés,

Peinés,

Les sourcils froncés.

Pris totalement dans son histoire,

Il ne s’était rendu compte de rien.

Elle n’avait qu’une envie,

Le prendre dans ses bras.

Se peut-il que certains épisodes de notre vie

Que l’on croit bien réels

Soient aussi fantasmagoriques et symboliques que nos rêves ?

Avait-elle rêvé ?

S’était-elle inventé un scénario ?

 

 

19:20 Écrit par Yvonne Kastou dans Essence, Esprit et Philosophie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

M'enfin !!! Pourquoi tu me l'as jamais dit ?
Han, c'est pas de moi qu'il s'agit ?
Bouhouhou, snif

Écrit par : Ton Prince Charmant | 19/07/2007

Bonjour, je continue ma promenade,

il est magnifique ce texte, un vrai plaisir que de te lire
je reviendrai souvent
toutes mes amitiés

Écrit par : Opale de Jade | 04/08/2007

Les commentaires sont fermés.